100% animaux


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie les chevaux.

Un poulain arrive!!

fille.jpgMaturité sexuelle et cyclegaron.jpg

La jument atteint sa maturité sexuelle dès l’âge de 18 mois. Elle pourra donner naissance jusqu’à l’âge de 25 ans, si sa santé le lui permet. Elle sera en chaleur de février à l’automne, durant trois semaines. Chez le mâle, il est près à s’accoupler à 2 ans de vie.

Prévention de la naissance

Dès le quatorzième jour de gestation, on peut savoir que la jument est enceinte par échographie. Lorsqu’une jument attend un poulain pour la première fois, on ne peut savoir pour quelle date sera la naissance. Tout ce qu’on sait est qu’elle est prévue dans de 10 à 12 mois, normalement 11. Les éleveurs ont normalement très hâte de voir le « résultat » de tout ce travail! La naissance a souvent lieu la nuit (de 22 h à 5 h le lendemain). Attention, si vous rester trop près de la jument et qu’elle se sent observer, elle se retiendra sûrement et sera gênée.

Le travail

L’idéal pour le travail de la jument est un box calme, spacieux et de l’eau fraîche en tout temps. Comment savoir quand le travail commence? C’est simple: elle s’agite, regarde ses flancs, transpire beaucoup, tourne en rond et devient parfois agressive.

La naissance

Soudain, la jument se couche (reste souvent debout) et perd ses eaux. Environ 10 minutes plus tard (20 au plus), le poulain apparaît. Il sort d’abord les antérieurs, puis la tête, ensuite viennent le corps et les postérieurs. Ensuite, n’essayer pas d’aider la jument à s’occuper du petit; elle peut tout faire seule. Par contre, un chiffon sur les naseaux du poulain pourrait l’aider à respirer.

Question d’odeurs

La jument se relève immédiatement et s’approche du poulain. Elle se met alors à le lécher, le lécher, le lécher! Pourquoi fait-elle ça? Il y a trois raison: pour « embrasser » son petit, pour le laver et pour bien apprendre son odeur. De cette façon, le poulain apprend également l’odeur de sa mère.
chevaux21.jpg

Premières petites choses

Le poulain sait d’instincts qu’il doit se lever et aller téter. Au début, il a de la difficulté a marché avec ses longues jambes! Mais bientôt, il se dirige vers sa mère pour téter. Lorsque tout ça est fait, le propriétaire peut amener ses deux chevaux au pré. Ce n’est pas facile de courir pour le pauvre poulain mais bientôt… c’est un vrai pur-sang!
Le poulain est très curieux mais surtout très peureux. au moindre petit signe de danger, il court se réfugier près de sa mère. En liberté, il rejoint le troupeau en moins de quelques heures. En captivité, il préfère fouiner et observer partout autour de lui. Il passe beaucoup de temps à téter sa mère. Au fait, il boit environ dix litres d’eau par jour!

Le débourrage et le dressage

Le premier dressage du poulain s’appelle le débourrage. Il se donne à l’âge de trois ans. On doit d’abord apprendre au cheval à s’arrêter puis à repartir aux ordres du dresseur. Ensuite, on lui apprend plusieurs choses: les allures, les sauts, les figures…. etc. Quelques incidents inattendus peuvent également survenir; l’animal peut se cabrer, ruer ou essayer de mordre.
chevaux51.jpg


La bonne écurie

Après vous être procuré un cheval et de vous être loué une remorque, c’est le temps de l’amener à son nouvel habitat. Avez-vous l’intention de garder l’animal chez vous ou de le mettre en pension? De toute évidence, vous aurez besoin de savoir comment faire le choix d’une bonne écurie. La grandeur du bâtiment, centre équestre ou même du ranch ne doit vraiment pas vous influencer dans votre choix. Le plus important est que le cheval soit bien chez lui.

LE BOX

C’est l’endroit le plus fréquent ou les chevaux sont placés. Il s’agit d’une stalle pour un seul cheval. La grandeur doit être de 3,5 à 4 mètres carrés. Le plafond doit être d’environ 3 mètres de haut. Le sol doit être légèrement incliné vers le fond du box pour que l’urine puisse s’y écouler facilement. IL doit être, cependant, solide et imperméable. Le box doit être propre et il serait préférable que la litière soit épaisse. On doit y trouver une mangeoire dans le coin de la pièce et un abreuvoir dans un autre coinL’abreuvoir automatique est l’idéal. Si vous avez convertit une petite écurie sur votre propriété, assurez vous qu’elle soit bien ventilée, mais sans courants d’air. N’oubliez pas que le tas de fumier doit être loin des boxes. Pour ce qui s’agit de l’extérieur du box, le cheval aime bien lorsqu’il peut sortir sa tête, mais ce n’est que facultatif.
chevaux12.jpg

Le pré

Si l’on pouvait demander l’avis d’un cheval, il est certain qu’il nous dirait qu’il veut vivre au pré. Cependant, les chevaux participants à plusieurs compétitions ne peuvent rester au pré l’hiver, peut-être même l’été non plus. Les chevaux de traits et certains poneys se sentent chez eux, à l’extérieur. Les chevaux vivants au pré doivent être visités au moins deux fois par jour. De cette façon, on peut s’assurer qu’ils sont heureux.
Le pré doit évidemment être clôturé. S’IL VOUS PLAÎT, ÉVITEZ LES FILS BARBELÉS! Ces clôtures sont très populaires, mais très dangereuses. Les chevaux peuvent s’y prendre et se blesser… Les fils électriques peuvent être une bonne idée mais le courant de doit pas être très fort. Le terrain doit être légèrement vallonné et la pâture doit être bien drainée. Dans le pré, il doit y avoir un ruisseau, un lac ou sinon, un abreuvoir.
Le cheval doit bénéficier d’un abri, artificiel ou naturel. Les arbres forment un bon abri naturel mais il doit y en avoir plus d’un pour protéger l’animal! Les abris artificiels sont souvent faits de bois. Le sol de l’abri artificiel est souvent tapissé de paille. Il doit y avoir environ 2 chevaux par hectares. À considérer: un cheval ne peut rester seul. Ses compagnons peuvent être:
-d’autres chevaux
-des ânes
-des mulets
-des poneys
-des chèvres!
chevaux13.jpg

La stabulation libre ou stab

La stab n’est pas très connue. Il s’agit d’un grand box, d’environ 4 à 6 mètres. C’est un habitat de poney, souvent utilisé dans les poney-clubs. Les vieux chevaux peuvent également y loger. On y place environ 4 poneys (2 ou 3 vieux chevaux).
Il y a un inconvénient à loger nos chevaux dans une stab: il est difficile de sortir qu’un seul cheval à la fois sans que les autres ne suivent! Ce logement est composé de
-deux mangeoires
-une litière de box normal
-une quantité exclusive de foin!

Les + pour le cavalier

Il n’y a pas que le cheval dans tout ça! Le cavalier ou propriétaire a également le droit à son confort personnel. Par exemple, un manège extérieur est pratique car il lui fait prendre l’air en plus d’être très sécuritaire.

Malheureusement, la température ne nous permet pas toujours de monter à cheval dehors. Quoi de mieux qu’un manège intérieur?

Lorsqu’on a le temps de sortir son cheval, c’est fantastique mais que faire lorsqu’on a pas le temps? Par exemple, un cheval venant d’être « castrés » a besoin de beaucoup d’exercice par jour. Un manège automatique est très agréable mais, malheureusement, on ne le trouve que dans certaines écuries.


S’occuper d’un cheval

Un cheval, c’est bien joli mais il faut tenir compte des soins et de l’entretien. N’oubliez pas qu’en plus de devoir sortir l’animal chaque jour, on doit le soigner. Voici quelques petits trucs.

L’alimentation

Le cheval a un petit estomac pour sa taille. La nourriture peut prendre 48 heures pour traverser le système digestif. L’alimentation du cheval sauvage se compose normalement d’herbe, de feuilles, de petits fruits et bien sûr, d’eau. Il boit environ deux fois par jour et passe le reste du temps à brouter ou à se balader dans les champs. Pour un cheval domestique, c’est à son maître de l’aider à rester en bonne santé. Il doit le nourrir et lui donner à boire Le cheval a besoin de ceci par jour:
-10 kg de foin
-4 kg d’avoine
-2 kg de paille
Il est mieux de donner au cheval plusieurs petites quantités de nourriture qu’une grosse quantité par jour. Il a donc besoin de 3 à 5 repas. On doit nourrir l’animal à heures fixes. De plus, on ne doit jamais faire travailler le cheval immédiatement après un repas copieux. Quels sont les différents aliments? Il y a l’orge, le blé, le maïs, le foin, la paille et l’avoine. Quels sont les récompenses que l’on peut offrir à notre cheval? Celui-ci adorera les carottes, la mélasse et les pommes. Attention, certains chevaux ne peuvent manger de pommes car ça leur causent des brûlements d’estomac.

Le pansage

Il est important de panser le cheval non seulement pour la beauté, mais aussi pour le confort de l’animal. Ce traitement doit avoir lieu avant et après chaque sortie. On doit utiliser l’étrille, la brosse dure et la brosse douce.

chevaux6.jpgLe premier outil de pansage est l’étrille en caoutchouc. On l’utilise sur le corps du cheval, à l’exception du visage et des membres. On doit d’abord brosser en faisant des petits cercles afin de décoller la poussière. Ensuite, on peut faire de plus grands cercles pour replacer le poil dans le bon sens.

chevaux7.jpgLe deuxième outil est la brosse dure. Elle sert à replacer le poil dans le bon sens afin de redevenir comme il était avant le massacre de l’étrille. Certaines personnes n’utilisent guerre cette brosse car elle n’est pas nécessaire. Ceoendant, pour ceux qui s’en servent, ne brosser toujours pas les membres et le visage.

chevaux8.gifLe troisième outil de pansage est la brosse douce qui sert à lustrer le poil. On l’applique sur tout le corps, avec un accent sur le visage et les pattes. On doit frotter les balzanes et les listes pour les faire redevenir blanches.

chevaux10.jpgL’éponge serre a enlever quelques traces de boue encore accroché,et nettoyer des parties sensibes comme les yeux ou les « orifices naturels » du cheval ou du poney .

chevaux9.jpgUne chose importante à ne pas oublier, les crins. On peut démêler les crins avec l’étrille ou les brosses mais certaines brosses à crins se vendent. Moi je vous conseille d’utiliser un peigne! On commence par démêler le bas de la crinière jusqu’en haut. C’est de même pour la queue mais n’oubliez pas; on se place sur le coté de l’animal!

Les sabots

chevaux11.jpgQuand on fait ferrer notre cheval, il ne faut pas croire que notre travail est terminé. Après et avant chaque sortie, on doit curer ses sabots pour ne pas le blesser. Il faut apprendre au poulain à se laisser prendre les pieds, au plus
tôt possible.On doit descendre sa main jusqu’au tendon et pincer légèrement celui-ci. Un bon cheval donnera sa patte. On cure, autour de la fourchette. Lorsque tout est finit, on dépose le sabot par terre

Le lavage

Un cheval, ça se lave mais il ne faut pas en abuser! Réservez ce traitement pour les beaux jours chauds. On ne doit jamais utiliser de jet à forte pression.

Avant de commencer le shampooing, brossez soigneusement les crins avec la brosse douce, mèche pas mèche et délicatement. Utilisez un shampooing pour chevaux ou un naturel très doux, nom parfumé.
Mouiller le cheval en commençant par les pattes. Savonner le, rincez régulièrement votre éponge. Rincez le cheval sur l’ensemble du corps sans rien oublier. Essuyer le ventre, le poitrail, les membres et le visage à l’aide d’une autre éponge. Tordez vigoureusement la queue. Puis, emmenez votre cheval brouter au soleil j’usqu’à ce qu’il soit complètement sec.


Acheter un cheval

coeur1.gifQuoi de plus excitant que d’acheter un cheval?!? Là est le problème: certains acheteurs sont tellement excités qu’ils oublient certains détails… Ces derniers sont souvent déçus des performances du cheval qu’ils pensaient idéal. J’ai créé cette page dans le but d’aider les futurs propriétaires à faire le meilleur choix concernant l’achat d’un cheval.

QUEL AGE ?
Là est la question! Si c’est votre premier cheval, il est préférable que ce dernier ait au moins 8 ans. Un cheval plus jeune manquera d’expérience et saura très vite décourager les débutants! Cependant, les cavaliers expérimentés préférent souvent les jeunes chevaux tout pleins d’énergie! Mais attention, si vous achetez un poulain, vous devrez consacrer du temps pour le débourrage et le dressage.

QUEL AGE ?
Choisir le sexe d’un cheval n’est pas très compliqué! Si vous voulez avoir des poulains, achetez une jument. Si vous voulez un cheval vif et débordant d’énergie, achetez un étalon. Si vous voulez un cheval calme et facilement maniable, achetez un hongre (cheval castré). Attention, il peut y avoir des exceptions; certains étalons sont plus calmes que d’autres hongres beaucoup plus fougueux…

QUEL RACE ?
C’est ici que ça se complique. Il y a tellement de races différentes! C’est à vous de décider. Si vous voulez un cheval de saut d’obstacle, vous pouvez acheter un Anglo-Arabe, un Thoroughbred, un Hanovrien, un Holstein… et pleins d’autres! Si vous voulez un cheval western: Quarter Horse, Palomino, Paint Hors, Arabe, Standarbred, Appaloosa…etc. Vous voulez un petit poney pour vos enfants? Quoi de mieux qu’un Shetland! Mais attention, lorsque l’enfant grandira, le poney sera trop petit…
chevaux3.jpg


ordrenoir |
tpe67irm |
La vaccination |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Dr Chérif Sadia
| msk6
| Sciences de la Vie et de la...